La querelle des universels
Philosophie

La querelle des universels

Qu’est-ce que faire monde, à l’heure de l’acosmisme de la globalisation, ayant réduit le monde à n’être qu’un village planétaire ? Qu’est-ce que faire monde, quand le monde se diffracte en justes luttes particulières ? Le constat est clair : l’universel paulinien touche à sa fin. Heureux événement ! Et dans le retrait de l’universalisme arasant les différences, ne … Lire la suite

L’anarchie et sa philosophie : ontologie, anthropologie, politique
Philosophie

L’anarchie et sa philosophie : ontologie, anthropologie, politique

« l’anarchie et l’unité sont une seule et même chose, non pas l’unité de l’Un, mais une plus étrange unité qui ne se dit que du mul­tiple », Deleuze et Guattari, Mille Plateaux Au Kurdistan occidental ou Rojava, s’expérimente depuis 2012 une politique en partie inspirée des travaux de Murray Bookchin, théoricien critique de l’anarchisme décédé en 2006. Dans … Lire la suite

Entretien avec Marion Zilio : « Les nouvelles formes de réification du visage en font un produit comme les autres, une archive vivante à la disposition de chacun »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Marion Zilio : « Les nouvelles formes de réification du visage en font un produit comme les autres, une archive vivante à la disposition de chacun »

Marion Zilio est théoricienne, critique d’art et commissaire d’exposition indépendante. Docteure en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts de l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, où elle a aussi été enseignante-chercheuse, elle a contribué à de nombreux ouvrages collectifs scientifiques. En tant que critique d’art, elle mène une collaboration régulière avec des revues spécialisées. Comme curatrice, elle a organisé … Lire la suite

Eclipse(s) de la nature
Philosophie

Eclipse(s) de la nature

« Car il n’y a point de paix ni de droit dans les éléments naturels. » (Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton) La nature n’existe pas. Précision : c’est la conception communément partagée de la nature qui n’existe pas. Le caractère « fourre-tout » du concept de nature est coupable de cette situation, la faisant correspondre tantôt … Lire la suite