Entretien avec Jean-Clet Martin : « L’Etat ne survit plus que comme un fantôme »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Jean-Clet Martin : « L’Etat ne survit plus que comme un fantôme »

Jean-Clet Martin est philosophe et écrivain. Ancien Directeur de programme au Collège International de Philosophie, il est l’auteur d’une oeuvre importante, entre autres Deleuze (Éditions de L’éclat), Enfer de la philosophie (Léo Scheer) ou Plurivers (PUF, coll. travaux Pratiques). L’année dernière, nous nous étions entretenu autour de son ouvrage Le siècle deleuzien (Editions Kimé) dans la collection «Bifurcations» qu’il dirige. En ce début d’année … Lire la suite

Entretien avec Patrick Wotling : « Ce qui donne sa cohérence à la réflexion nietzschéenne, c’est le problème de la culture »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Patrick Wotling : « Ce qui donne sa cohérence à la réflexion nietzschéenne, c’est le problème de la culture »

Patrick Wotling est un historien de la philosophie et traducteur français. Ancien élève de l’École normale supérieure-Ulm, agrégé de philosophie, il est professeur de philosophie à l’Université de Reims, ainsi que spécialiste et traducteur de l’oeuvre de Nietzsche Il a publié Nietzsche et le problème de la civilisation (PUF, 1995), La pensée du sous-sol, Paris (Allia, 1999) ou encore La philosophie de l’esprit libre : Introduction à Nietzsche (Flammarion, 2008). En  octobre 2016, … Lire la suite

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « La pensée comme arme qui donne des armes » (2/2)
Entretiens/Philosophie/Sociologie

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « La pensée comme arme qui donne des armes » (2/2)

Pour retrouver la première partie de ce dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie, cliquez ici. En janvier 2017, Geoffroy de Lagasnerie publie Penser dans un monde mauvais (PUF). A cette occasion nous avons organisé ce dialogue avec Sandra Laugier, autour de la figure et du rôle de l’intellectuel, des problématiques liées à la figure de l’auteur, et de ce qu’est penser … Lire la suite

Le problème du type « Zarathoustra »
Philosophie

Le problème du type « Zarathoustra »

La « vérité » de Zarathoustra Pour Nietzsche, la possibilité d’un type comme Zarathoustra pose d’elle-même problème. On ne s’étonnera pas de trouver dans son autobiographie finale toute une constellation d’évaluations, de notions et de projets rassemblés autour du nom propre de cet ancien prophète de la Perse. Le mouvement que ce personnage semble concrétiser dans le projet … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la modernité
Philosophie

Nietzsche, médecin de la modernité

« Serait-ce que notre culture moderne manquerait de « philosophie » ?[1] » questionne Nietzsche. La philosophie n’est pas absente, elle est même sur-représentée mais surtout utilisée à mauvais escient. Ce qui manque pour Nietzsche, c’est une philosophie puissante, affirmatrice de la positivité de la vie et de valeurs. La foi du dernier homme en un relativisme forcené, ce nihilisme … Lire la suite

Entretien avec Véronique Bergen : « Le fétichisme s’avance comme une proposition cosmologique dont j’ai tenté de décrire l’organisation »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Véronique Bergen : « Le fétichisme s’avance comme une proposition cosmologique dont j’ai tenté de décrire l’organisation »

Véronique Bergen est écrivaine et philosophe. Docteure en philosophie, elle est membre de rédaction de la revue Lignes. Auteure d’essais sur Deleuze, Sartre, la philosophie contemporaine, de fictions, par exemple Marilyn, naissance année zéro (Al Dante, 2014) ou Le Cri de la poupée (Al Dante, 2015). Elle vient de publier un essai flamboyant et puissant intitulé Fétichismes, au Editions Kimé, … Lire la suite

Philosophiae consolationis | «Le temps de la consolation», de Michael Foessel
Lectures/Philosophie

Philosophiae consolationis | «Le temps de la consolation», de Michael Foessel

« Le concept s’affaire toujours autour d’une blessure » écrivit, un jour, Jacques Derrida. C’est que le réel est tragique. Il est une plaie, mais le mouvement du concept sert à (ré)concilier, à refermer la plaie. La consolation pourrait être de ces concepts, ou du moins tel que l’établit le projet présenté dans Le temps de la consolation. Nous traversons, plus que jamais … Lire la suite