L’école des savoirs contre l’école de l’ignorance
Pamphlet/Philosophie

L’école des savoirs contre l’école de l’ignorance

Le mépris des enseignants ne reflète que le mépris du savoir lui-même. L’école est le lieu de la transmission du savoir et, éventuellement, de l’éducation à la vertu citoyenne : tel était l’idéal de l’école républicaine dans sa formulation la plus universelle et la plus honnête. L’école n’avait pas pour fonction de « massifier » le savoir aristocratique … Lire la suite

Philosophiae consolationis | «Le temps de la consolation», de Michael Foessel
Lectures/Philosophie

Philosophiae consolationis | «Le temps de la consolation», de Michael Foessel

« Le concept s’affaire toujours autour d’une blessure » écrivit, un jour, Jacques Derrida. C’est que le réel est tragique. Il est une plaie, mais le mouvement du concept sert à (ré)concilier, à refermer la plaie. La consolation pourrait être de ces concepts, ou du moins tel que l’établit le projet présenté dans Le temps de la consolation. Nous traversons, plus que jamais … Lire la suite

Les philosophes de Zootopie
Cinéma/Philosophie/Pop Philosophy

Les philosophes de Zootopie

Depuis quelques années, certains dessins animés de Walt Disney proposent une certaine vision du monde, de l’époque et de l’homme moderne. Le dernier en date, Zootopie, possède un ton proche des Fables de La Fontaine, où les animaux, servant d’allégories, décrivent des types d’hommes. Mais au-delà de ces considérations, ce sont véritablement de philosophies qui … Lire la suite

L’art de la fugue | « Fugitif, où cours-tu ? », de Dénètem Touam Bona
Lectures/Philosophie

L’art de la fugue | « Fugitif, où cours-tu ? », de Dénètem Touam Bona

Ad libitum. Le compositeur allemand Johann Sebastian Bach composa une œuvre, son ultime opus intitulé L’art de la fugue. Après dix années de composition, elle restera inachevée : la mort est venue rompre l’écriture contrapuntique du Maître du Baroque. Outre la technique musicale de la fugue qui donne au thème principal le droit de s’échapper … Lire la suite

Postérité philosophique de Proudhon | Proudhon, prophète sans honneur ?
Philosophie/Postérité philosophique de Proudhon

Postérité philosophique de Proudhon | Proudhon, prophète sans honneur ?

Étudier la postérité philosophique de Proudhon (1809-1865) n’est pas sans poser de problèmes méthodologiques. Tout d’abord, Proudhon n’a pas eu à proprement parler d’héritiers. Le plus exigeant, le plus fidèle dans sa lecture fut sans doute Georges Sorel. Mais, à la différence d’autres philosophes qui furent ses contemporains, Auguste Comte notamment, Proudhon ne donna pas … Lire la suite

Qu’est-ce que le peuple ?
Pamphlet/Philosophie

Qu’est-ce que le peuple ?

C’est à la mode de nier la notion de peuple, de nier l’existence même d’un peuple. Mais, ce n’est là que reprendre les mots d’ordre du capitalisme et du libéralisme anglo-saxons qui reposent sur trois négations : ils nient l’existence du peuple, l’existence de l’intérêt général et l’existence de la volonté générale. Or, comment penser la … Lire la suite

Un philosophe à l’épreuve des faits | Sur la tolérance et la liberté d’expression
Philosophie/Un philosophe à l'épreuve des faits

Un philosophe à l’épreuve des faits | Sur la tolérance et la liberté d’expression

Réflexions à partir d’une lecture de la Lettre sur la tolérance de John Locke (1667) et du Traité sur la tolérance de Voltaire (17). Les faits d’actualité et tous les discours qui traitent de ces faits interrogent la notion de tolérance. Ainsi, certains diront que des caricatures sont « intolérables », d’autres diront, au contraire, que la … Lire la suite

Libérons le travail !
Philosophie

Libérons le travail !

Marx, le retour. Pour Marx, le travail est une essence qui permet à l’homme de réaliser son humanité. Naturellement ou socialement, le travail apparaît comme une nécessité à la vie humaine. Le concept de Befreiung der Arbeit, « libération du travail », recouvre pourtant, dans son œuvre, une double signification. D’un côté, l’idée de se libérer soi-même du travail, en tant que … Lire la suite

Premières maximes sur la Philosophie
Maximes pour la Philosophie/Philosophie

Premières maximes sur la Philosophie

1. La «sagesse», voilà la quête première de la Philosophie. Kant ou Aristote riraient de nos dissertations et de l’obsession de l’argumentation. 2. Selon Aristote, on ne peut juger de l’action d’homme qu’à sa mort. La patience donnera raison aux incompris. 3. Le pessimisme est une prudence réaliste et positive, il veille à la préservation … Lire la suite