Médecines philosophiques | Boèce le consolateur
Médecines philosophiques/Philosophie

Médecines philosophiques | Boèce le consolateur

Dans son œuvre majeure, La Consolation de Philosophie, Boèce raconte et pense un homme plongé dans la plainte et la souffrance. C’est un homme accablé, atteint par la douleur que lui offrent ses souffrances. Les souffrances sont, majoritairement, d’ordre spirituelles, c’est-à-dire qu’il ne peut trouver aucun médecin, aucun guérisseur, comme il pourrait le faire pour … Lire la suite

Médecines philosophiques | Epicure le guérisseur
Médecines philosophiques/Philosophie

Médecines philosophiques | Epicure le guérisseur

Un passage classique de la tradition philosophique va particulièrement attirer notre attention, puisqu’il donne à comprendre que la philosophie pourrait être comprise comme une médecine de l’âme. C’est ce qu’Epicure, dans la Lettre à Ménécée, commence par défendre et expliquer. Il va être question de montrer qu’Epicure fait partie aussi de ces exemples historiques qui … Lire la suite

Médecines philosophiques | Platon le pharmacien
Médecines philosophiques/Philosophie

Médecines philosophiques | Platon le pharmacien

Dans de nombreux dialogues platoniciens, Socrate analyse les méthodes des médecins et s’étonnent d’elles. Car, « par sa permanence et par ses variations, la référence médicale – que ses apparences pourraient réduire à n’être, en tant que métaphore, qu’une longue suite de figures de style – atteste finalement de l’existence d’un discours platonicien sur la médecine, … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la philosophie
Philosophie

Nietzsche, médecin de la philosophie

La philosophie est une chose malade. D’après Nietzsche, le virus à portée épidémique lui a été inoculé dans le laboratoire philosophique de Platon. Il convient de penser une sorte de tabula rasa, mais ce dynamitage n’est pas extermination de toutes les philosophies, ni une destruction à l’aveugle. Le philosophe-médecin doit réévaluer la philosophie, diagnostiquer les … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la civilisation
Philosophie

Nietzsche, médecin de la civilisation

Nietzsche comprend « le philosophe comme médecin de la civilisation[1] » : le rôle du philosophe est civilisationnel, c’est-à-dire qu’il a pour fonction et pour travail d’être médecin de la civilisation[2] de laquelle il est issu, dans laquelle il existe et laquelle lui succédera.  Qu’est-ce à dire ? Le philosophe ne doit donc pas être un roi, car il … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la modernité
Philosophie

Nietzsche, médecin de la modernité

« Serait-ce que notre culture moderne manquerait de « philosophie » ?[1] » questionne Nietzsche. La philosophie n’est pas absente, elle est même sur-représentée mais surtout utilisée à mauvais escient. Ce qui manque pour Nietzsche, c’est une philosophie puissante, affirmatrice de la positivité de la vie et de valeurs. La foi du dernier homme en un relativisme forcené, ce nihilisme … Lire la suite

Nietzsche ressuscité
Philosophie

Nietzsche ressuscité

Situation de la pensée nietzschéenne du corps dans la philosophie. Il faut savoir que dans l’œuvre de Nietzsche, le corps est comme le fil conducteur, un sujet récurrent. Nietzsche pose la problématique de son œuvre dans la préface du Gai Savoir : « Je me suis demandé assez souvent si tout compte fait la philosophie n’aurait pas … Lire la suite