Leibniz et les petites perceptions | De la perception à l’aperception
Leibniz et les petites perceptions/Philosophie

Leibniz et les petites perceptions | De la perception à l’aperception

Les petites perceptions[1] permettent de comprendre que « la conscience s’épanouit au-delà des multiplicités sous-jacentes de l’inaperçu[2] ». Ce n’est pas parce que les petites perceptions, nous le verrons, se trouvent dans un premier temps, prisonnières de l’inaperception, que la connaissance est impossible, voire une utopie. Néanmoins, c’est la problématique que pose cette théorie : comment connaitre … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la civilisation
Philosophie

Nietzsche, médecin de la civilisation

Nietzsche comprend « le philosophe comme médecin de la civilisation[1] » : le rôle du philosophe est civilisationnel, c’est-à-dire qu’il a pour fonction et pour travail d’être médecin de la civilisation[2] de laquelle il est issu, dans laquelle il existe et laquelle lui succédera.  Qu’est-ce à dire ? Le philosophe ne doit donc pas être un roi, car il … Lire la suite

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « La pensée comme arme qui donne des armes » (2/2)
Entretiens/Philosophie/Sociologie

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « La pensée comme arme qui donne des armes » (2/2)

Pour retrouver la première partie de ce dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie, cliquez ici. En janvier 2017, Geoffroy de Lagasnerie publie Penser dans un monde mauvais (PUF). A cette occasion nous avons organisé ce dialogue avec Sandra Laugier, autour de la figure et du rôle de l’intellectuel, des problématiques liées à la figure de l’auteur, et de ce qu’est penser … Lire la suite

L’analogie chez Condillac | Dans la connaissance
L'analogie chez Condillac/Philosophie

L’analogie chez Condillac | Dans la connaissance

Du connu à l’inconnu Encore une fois, le langage tel qu’il est compris dans La Langue des calculs est un langage purement analytique. Le langage entendu ici par Condillac est avant tout un outil pour le raisonnement. Puisque l’analogie a un rôle crucial dans le développement et le bon fonctionnement du langage, elle est nécessairement … Lire la suite

L’analogie chez Condillac | Principe de la formation du langage
L'analogie chez Condillac/Philosophie

L’analogie chez Condillac | Principe de la formation du langage

En tant que penseur de la connaissance, Condillac s’est forcément intéressé aux questions relatives au langage. Le langage étant un pré-requis à la transmission de savoir, il influe en partie sur la façon qu’on a d’apprendre et d’appréhender les choses. La connaissance se forme au sein d’un langage particulier, c’est pourquoi les particularités de ce … Lire la suite

L’art social chez Saint-Simon
Arts/Philosophie

L’art social chez Saint-Simon

La pensée de Saint-Simon s’ancre dans la période suivant la Révolution française. C’est une philosophie politique qui a conscience du bouleversement qu’entraine la Révolution et qui cherche à trouver les moyens de la résoudre. La période précédant et suivant la Révolution est en effet une période de grands changements dans tous les domaines, que ce … Lire la suite

Phénoménologie et marxisme | Une dialectique de la dialectique
Phénoménologie/Phénoménologie et marxisme/Philosophie

Phénoménologie et marxisme | Une dialectique de la dialectique

Comment lier cette conception d’un sujet support de toute signification avec les aboutissements de la dialectique marxienne, selon laquelle  le matériel est le socle sur lequel va se bâtir l’idéel ? Pour éviter de simplement les juxtaposer, il semble que le concept husserlien plus tardif de Lebenswelt soit de quelque secours. Mais comprenons d’abord ce que … Lire la suite

Phénoménologie et marxisme | La genèse du monde
Phénoménologie/Phénoménologie et marxisme/Philosophie

Phénoménologie et marxisme | La genèse du monde

Rappelons que Granel considère que Marx est le penseur de structures que la forme phénoménale manifeste, y compris lorsqu’elle les inverse. Chez lui, la matérialité est ce qui se saisit immédiatement. Pour Husserl, le monde phénoménal est également affirmé comme immédiatement saisissable. Mais la phénoménologie montre que par la réduction, on peut dépasser le positivisme, … Lire la suite