Médecines philosophiques | Boèce le consolateur
Médecines philosophiques/Philosophie

Médecines philosophiques | Boèce le consolateur

Dans son œuvre majeure, La Consolation de Philosophie, Boèce raconte et pense un homme plongé dans la plainte et la souffrance. C’est un homme accablé, atteint par la douleur que lui offrent ses souffrances. Les souffrances sont, majoritairement, d’ordre spirituelles, c’est-à-dire qu’il ne peut trouver aucun médecin, aucun guérisseur, comme il pourrait le faire pour … Lire la suite

Médecines philosophiques | Epicure le guérisseur
Médecines philosophiques/Philosophie

Médecines philosophiques | Epicure le guérisseur

Un passage classique de la tradition philosophique va particulièrement attirer notre attention, puisqu’il donne à comprendre que la philosophie pourrait être comprise comme une médecine de l’âme. C’est ce qu’Epicure, dans la Lettre à Ménécée, commence par défendre et expliquer. Il va être question de montrer qu’Epicure fait partie aussi de ces exemples historiques qui … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la philosophie
Philosophie

Nietzsche, médecin de la philosophie

La philosophie est une chose malade. D’après Nietzsche, le virus à portée épidémique lui a été inoculé dans le laboratoire philosophique de Platon. Il convient de penser une sorte de tabula rasa, mais ce dynamitage n’est pas extermination de toutes les philosophies, ni une destruction à l’aveugle. Le philosophe-médecin doit réévaluer la philosophie, diagnostiquer les … Lire la suite

Kamikaze(s) : perspectives théologico-politiques du martyr en Islam | Théologie de la mort-en-martyr
Kamikaze(s) : perspectives théologico-politiques du martyr en Islam/Philosophie

Kamikaze(s) : perspectives théologico-politiques du martyr en Islam | Théologie de la mort-en-martyr

III.      Théologie de la mort-en-martyr Châhîd : « périr sur le chemin de Dieu » Nombreuses sont les occurrences qui mentionnent la mort d’un fidèle sur le sentier de Dieu, selon l’expression consacrée. Un combattant musulman ne meurt pas pour Dieu, mais il est tué sur le chemin de Dieu. Autrement dit, le Coran ne mentionne pas … Lire la suite

Entretien avec Mark Alizart : « L’informatique est notre nouvelle ontologie »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Mark Alizart : « L’informatique est notre nouvelle ontologie »

Mark Alizart est philosophe. Après avoir dirigé les trois tomes de la revue Fresh Théorie (Léo Scheer, 2005), il a publié l’excellent ouvrage Pop théologie (PUF, coll. Perspectives critiques, 2015). En janvier 2017, il publie Informatique céleste (PUF, coll. Perspectives critiques), un livre important qui s’interroge sur l’informatique dans la mesure où elle sculpte nos vies et (re)dessine complètement les paysages politiques, spirituels et philosophiques, ne réduisant … Lire la suite

« Melencolia I » de Dürer et la mélancolie chez les Grecs
Esthétique/Philosophie

« Melencolia I » de Dürer et la mélancolie chez les Grecs

L’œuvre Melencolia, I, de Dürer met en œuvre un ensemble de symboles et de thèmes typiques de la Renaissance. Or, cette époque est remarquable par un certain syncrétisme qui rassemble des éléments venus de la chrétienté et des éléments venus de l’Antiquité gréco-romaine. Ainsi, la Renaissance est connue pour son retour aux racines grecques : elle … Lire la suite

Philosophie de l’empathie | Contre Heidegger, Sartre et Merleau-Ponty
Phénoménologie/Philosophie/Philosophie de l'empathie

Philosophie de l’empathie | Contre Heidegger, Sartre et Merleau-Ponty

Que disent-ils ? Nous pouvons lire maintes critiques et reproches fait à la notion d’empathie chez Husserl, à l’image de Heidegger. Heidegger lit Husserl de sorte à s’opposer à cette notion, de manière radicale. L’empathie veut dire le partage de ce que l’autre éprouve ; or, d’après Heidegger, Husserl pense la séparation absolue des consciences. Dès … Lire la suite

Magritte, une esthétique du mot
Arts/Esthétique/Expositions/Musées/Philosophie

Magritte, une esthétique du mot

Une œuvre à problème Héritier d’un surréalisme à la Georgio de Chirico, Magritte n’a pas immédiatement théorisé ses œuvres. Elles donnaient d’abord à voir une prédominance de l’absurde, les scènes représentées provenaient plutôt d’un jeux avec les attentes du spectateur que d’une origine purement conceptuelle. La composition conceptuelle viendra à partir de Les Vacances de … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la modernité
Philosophie

Nietzsche, médecin de la modernité

« Serait-ce que notre culture moderne manquerait de « philosophie » ?[1] » questionne Nietzsche. La philosophie n’est pas absente, elle est même sur-représentée mais surtout utilisée à mauvais escient. Ce qui manque pour Nietzsche, c’est une philosophie puissante, affirmatrice de la positivité de la vie et de valeurs. La foi du dernier homme en un relativisme forcené, ce nihilisme … Lire la suite