Entretien avec Patrick Wotling : « Ce qui donne sa cohérence à la réflexion nietzschéenne, c’est le problème de la culture »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Patrick Wotling : « Ce qui donne sa cohérence à la réflexion nietzschéenne, c’est le problème de la culture »

Patrick Wotling est un historien de la philosophie et traducteur français. Ancien élève de l’École normale supérieure-Ulm, agrégé de philosophie, il est professeur de philosophie à l’Université de Reims, ainsi que spécialiste et traducteur de l’oeuvre de Nietzsche Il a publié Nietzsche et le problème de la civilisation (PUF, 1995), La pensée du sous-sol, Paris (Allia, 1999) ou encore La philosophie de l’esprit libre : Introduction à Nietzsche (Flammarion, 2008). En  octobre 2016, … Lire la suite

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « La pensée comme arme qui donne des armes » (2/2)
Entretiens/Philosophie/Sociologie

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « La pensée comme arme qui donne des armes » (2/2)

Pour retrouver la première partie de ce dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie, cliquez ici. En janvier 2017, Geoffroy de Lagasnerie publie Penser dans un monde mauvais (PUF). A cette occasion nous avons organisé ce dialogue avec Sandra Laugier, autour de la figure et du rôle de l’intellectuel, des problématiques liées à la figure de l’auteur, et de ce qu’est penser … Lire la suite

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « Notre rôle est d’interroger les formes de la pensée » (1/2)
Entretiens/Philosophie/Sociologie

Dialogue entre Sandra Laugier et Geoffroy de Lagasnerie : « Notre rôle est d’interroger les formes de la pensée » (1/2)

Sandra Laugier est philosophe. Professeure de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle dirige le Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo). Auteur de nombreux ouvrages, tels que Recommencer la philosophie. La philosophie américaine aujourd’hui (PUF, 1999 – nouvelle édition augmentée, Vrin, 2014), Faut-il encore écouter les intellectuels ? (Bayard, 2003) ou encore Pourquoi désobéir en démocratie ? (avec Albert Ogien, La Découverte, 2010), ainsi que … Lire la suite

Critique de la philosophie politique du libéralisme | Au secours Jean-Jacques, sauve-nous de Thomas et de John !
Critique de la philosophie politique du libéralisme/Philosophie

Critique de la philosophie politique du libéralisme | Au secours Jean-Jacques, sauve-nous de Thomas et de John !

J’avertis le lecteur chevronné et attentionné que le texte suivant est davantage un « jeu polémique » qu’une étude scientifique. J’invite le lecteur soucieux d’objectivité, surtout dans les questions politiques, à se détourner de ce pamphlet « totalitaire » anti-libéral. Et si malgré cet avertissement, il poursuit son chemin dans les méandres douteux de ma pensée, ayant pris ses … Lire la suite

Enquêtes axiologiques | Dossier N°2 – Actualité et « islam »
Enquêtes axiologiques/Philosophie

Enquêtes axiologiques | Dossier N°2 – Actualité et « islam »

1 – Il y a un sentiment qui revient toujours à saisir l’intellectuel affranchi à demi dans les sociétés majoritairement musulmanes d’aujourd’hui, un sentiment qui se déguise et se traduit philosophiquement en une sorte d’interprétation constatant la possibilité d’une vie sur le mode d’une sagesse avec l’« islam » et dans l’« islam », qu’une adhésion consciemment … Lire la suite

L’école des savoirs contre l’école de l’ignorance
Pamphlet/Philosophie

L’école des savoirs contre l’école de l’ignorance

Le mépris des enseignants ne reflète que le mépris du savoir lui-même. L’école est le lieu de la transmission du savoir et, éventuellement, de l’éducation à la vertu citoyenne : tel était l’idéal de l’école républicaine dans sa formulation la plus universelle et la plus honnête. L’école n’avait pas pour fonction de « massifier » le savoir aristocratique … Lire la suite

Entretien avec Francis Wolff : « On a trop vite fait de réduire l’amour à un sentiment mystérieux »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Francis Wolff : « On a trop vite fait de réduire l’amour à un sentiment mystérieux »

Francis Wolff est philosophe. Professeur émérite au département de philosophie à l’Ecole normale supérieure (Rue d’Ulm, Paris), il a publié récemment Notre humanité (Fayard, 2010), Pourquoi la musique ? (Fayard, 2015) et Philosophie de la corrida (Fayard, 2nde édition en 2011). En 2016, il publie Il n’y a pas d’amour parfait, opuscule dans lequel il tente de redéfinir le concept souvent … Lire la suite

Entretien avec Judith Butler : « La liberté de rassemblement suppose que les corps peuvent se réunir »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Judith Butler : « La liberté de rassemblement suppose que les corps peuvent se réunir »

Judith Butler est l’une des plus grandes figures de la philosophie contemporaine. Professeure à l’Université Berkeley, ses travaux s’intéressent aux questions de genre et du féminisme, mais aussi aux différentes questions de politique contemporaine. Elle a publié Trouble dans le genre. Pour un féminisme de la subversion (La Découverte, 2005), Défaire le genre (Editions Amsterdam, 2006) et Ce qui fait une … Lire la suite

Enquêtes axiologiques | Dossier N°1 – Un poète de son Même et de son Monde
Enquêtes axiologiques/Philosophie

Enquêtes axiologiques | Dossier N°1 – Un poète de son Même et de son Monde

Avertissement : dans les pensées ci-dessous, il ne s’agit en aucun cas d’y lire les positions ou convictions personnelles de leur auteur. Néanmoins, il y a bel et bien un style d’analyse en germe, une « méthode » toujours inconsciente d’elle-même en quelque sorte. Nous vous prions donc tout simplement de prendre part à l’expérimentation – chacun à sa … Lire la suite

Philosophie de l’empathie | Contre Heidegger, Sartre et Merleau-Ponty
Phénoménologie/Philosophie/Philosophie de l'empathie

Philosophie de l’empathie | Contre Heidegger, Sartre et Merleau-Ponty

Que disent-ils ? Nous pouvons lire maintes critiques et reproches fait à la notion d’empathie chez Husserl, à l’image de Heidegger. Heidegger lit Husserl de sorte à s’opposer à cette notion, de manière radicale. L’empathie veut dire le partage de ce que l’autre éprouve ; or, d’après Heidegger, Husserl pense la séparation absolue des consciences. Dès … Lire la suite