« Orphée et Euridice » à la Scala : Platon au Siècle des Lumières
Musique/Opéra/Philosophie

« Orphée et Euridice » à la Scala : Platon au Siècle des Lumières

Comment cacher son bonheur à l’idée d’inaugurer une rubrique dédiée à l’opéra, dans une remarquable revue de philosophie, par quelques mots portant sur une telle production d’Orphée et Euridice de Christoph Willibald Gluck et Ranieri de’ Calzabigi versus Pierre-Louis Moline ? Rares sont les titres catalysant à ce point les mutations philosophiques de leur siècle. Non … Lire la suite

Eclipse(s) de la nature
Philosophie

Eclipse(s) de la nature

« Car il n’y a point de paix ni de droit dans les éléments naturels. » (Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton) La nature n’existe pas. Précision : c’est la conception communément partagée de la nature qui n’existe pas. Le caractère « fourre-tout » du concept de nature est coupable de cette situation, la faisant correspondre tantôt … Lire la suite

Une étrange conférence…
Philosophie

Une étrange conférence…

Heidegger a consacré une part importante de son travail à un domaine singulier, la métaphysique. Dans son œuvre majeure Sein und Zeit, Heidegger formule l’interrogation métaphysique par excellence : la question de l’être. Mais qu’appelons-nous « métaphysique » ? Si nous sommes tentés de donner une définition à ce terme si particulier, nous allons voir qu’il n’en … Lire la suite

Entretien avec Laurent de Sutter : « L’âge de l’anesthésie dont je parle est en réalité l’âge de la dépression »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Laurent de Sutter : « L’âge de l’anesthésie dont je parle est en réalité l’âge de la dépression »

Laurent de Sutter est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussels. Il dirige la collection Perspectives critiques aux Presses universitaires de France et la collection Theory Redux chez Polity Press. Dernièrement, il a publié Poétique de la police (Rouge Profond, 2017) et Théorie du kamikaze (PUF, 2016), livre pour lequel nous avions réalisé un entretien. En mai 2017, il publie L’âge de l’anesthésie: La mise … Lire la suite

Entretien avec François J. Bonnet : « L’empire de l’instant recèle la profondeur noire du vide »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec François J. Bonnet : « L’empire de l’instant recèle la profondeur noire du vide »

François J. Bonnet est né en 1981. Membre du Groupe de Recherches Musicales de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA-GRM) depuis 2007, il a publié Les mots et les sons. Un archipel sonore (L’éclat, 2012) ainsi que L’infra-monde (MF édition, 2015). Il est également compositeur, plasticien et producteur sur France Musique de l’émission L’Expérimentale. En mars 2017, il … Lire la suite

Heidegger à Jérusalem | «Banalité de Heidegger», de Jean-Luc Nancy
Lectures/Philosophie

Heidegger à Jérusalem | «Banalité de Heidegger», de Jean-Luc Nancy

Depuis un certain temps, Martin Heidegger est jugé. Jugé devant un tribunal, où les accusateurs se bousculent et les avocats s’effacent. Mais, ce n’est ni d’accusations, ni de défenses dont le père du Dasein a besoin : c’est d’une re-lecture de ses textes, sous la forme d’une mise à jour des données. Tout a été dit, … Lire la suite

Un philosophe à l’épreuve des faits | Sur la tolérance et la liberté d’expression
Philosophie/Un philosophe à l'épreuve des faits

Un philosophe à l’épreuve des faits | Sur la tolérance et la liberté d’expression

Réflexions à partir d’une lecture de la Lettre sur la tolérance de John Locke (1667) et du Traité sur la tolérance de Voltaire (17). Les faits d’actualité et tous les discours qui traitent de ces faits interrogent la notion de tolérance. Ainsi, certains diront que des caricatures sont « intolérables », d’autres diront, au contraire, que la … Lire la suite

Husserl et Descartes | La question de l’évidence
Husserl et Descartes/Phénoménologie/Philosophie

Husserl et Descartes | La question de l’évidence

L’évidence cartésiano-husserlienne. La notion cartésienne de l’ego cogito est évidente et évidentissime. L’évidence est le critère ultime de vérité. A la différence de Descartes, Husserl veut redéfinir l’évidence non pas comme modalité subjective ou comme propriété du jugement, mais comme mode d’être de l’étant en tant qu’il vient à la connaissance pour ce qu’il est et … Lire la suite