Entretien avec David Le Breton : « Le rire est une forme de subversion du corps dans la vie courante »
Anthropologie/Sociologie

Entretien avec David Le Breton : « Le rire est une forme de subversion du corps dans la vie courante »

David Le Breton est anthropologue et sociologue. Professeur à l’Université de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France et chercheur au laboratoire Cultures et Sociétés en Europe. Spécialiste des représentations et des mises en jeu du corps humain, analysées à travers les conduites à risque, l’adolescence ou la question de la douleur. Il est l’auteur d’une … Lire la suite

Une lecture de L’Anti-Œdipe | Désir et répression #2
Philosophie/Une lecture de L’Anti-Œdipe

Une lecture de L’Anti-Œdipe | Désir et répression #2

Le désir est révolutionnaire Notre précédent article s’est concentré sur la définition deleuzo-guattarienne du désir, cette dernière refusant d’associer désir et manque. Par ailleurs, nous rappelions la critique du familialisme adressée par les deux auteurs à la psychanalyse : le désir ne se restreint pas à la sphère familiale ; il englobe le monde social … Lire la suite

Entretien avec Véronique Bergen : « Le fétichisme s’avance comme une proposition cosmologique dont j’ai tenté de décrire l’organisation »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Véronique Bergen : « Le fétichisme s’avance comme une proposition cosmologique dont j’ai tenté de décrire l’organisation »

Véronique Bergen est écrivaine et philosophe. Docteure en philosophie, elle est membre de rédaction de la revue Lignes. Auteure d’essais sur Deleuze, Sartre, la philosophie contemporaine, de fictions, par exemple Marilyn, naissance année zéro (Al Dante, 2014) ou Le Cri de la poupée (Al Dante, 2015). Elle vient de publier un essai flamboyant et puissant intitulé Fétichismes, au Editions Kimé, … Lire la suite

Selfilosophie
Philosophie/Pop Philosophy

Selfilosophie

Quid ? Un selfie est un style photographique, consistant à se prendre soi-même en photo, sans l’intervention d’une tierce personne. L’autre n’intervient que plus tard, il est pour l’instant absolument inutile. Il provient du terme anglais « self », dénotant le « soi », le « soi-même ». Les Québécois, toujours chasseurs des anglicismes de la langue Française, usent de deux … Lire la suite