Postérité philosophique de Proudhon | Vers une société équilibrée ?
Philosophie/Postérité philosophique de Proudhon

Postérité philosophique de Proudhon | Vers une société équilibrée ?

Mythe et morale Cette troisième partie de notre étude pourrait faire penser que la philosophie de Proudhon est une téléologie. L’interpréter comme telle serait bien évidemment un contresens quant à la pensée libertaire :  la  fin  n’est  jamais  en  soi,  extérieure  aux  agents  sociaux.  Eux-mêmes  l’élaborent spontanément, et de manière immanente. Néanmoins, en s’intéressant à … Lire la suite

Postérité philosophique de Proudhon | L’antinomie comme loi de la pensée
Philosophie/Postérité philosophique de Proudhon

Postérité philosophique de Proudhon | L’antinomie comme loi de la pensée

La dialectique sérielle Grand lecteur de Kant [39], Proudhon partage avec le philosophe allemand l’intuition que la connaissance est toujours phénoménale. Mais la réalité phénoménale donne souvent l’apparence d’une grande confusion. Comment alors créer l’ordre à partir de cette variété ? D’après Proudhon [40] , deux l’histoire de la philosophie comprend deux directions principales: la première, … Lire la suite

Postérité philosophique de Proudhon | Proudhon, prophète sans honneur ?
Philosophie/Postérité philosophique de Proudhon

Postérité philosophique de Proudhon | Proudhon, prophète sans honneur ?

Étudier la postérité philosophique de Proudhon (1809-1865) n’est pas sans poser de problèmes méthodologiques. Tout d’abord, Proudhon n’a pas eu à proprement parler d’héritiers. Le plus exigeant, le plus fidèle dans sa lecture fut sans doute Georges Sorel. Mais, à la différence d’autres philosophes qui furent ses contemporains, Auguste Comte notamment, Proudhon ne donna pas … Lire la suite