« Une nouvelle race de philosophes »
Philosophie

« Une nouvelle race de philosophes »

Dans de nombreux moments de son œuvre, Nietzsche a évoqué l’idée de nouveaux philosophes, d’une philosophie nouvelle et neuve, dont il serait le père fondateur-créateur. L’exemple le plus évident demande à parcourir simplement la première de couverture de Par-delà le bien et le mal au sous-titre explicite « Prélude à une philosophie de l’avenir ». Deleuze repère génialement … Lire la suite

Le philosophe face à son temps : à propos de Kant et Nietzsche
Philosophie

Le philosophe face à son temps : à propos de Kant et Nietzsche

Dans Après Nietzsche, Giorgio Colli écrit la chose suivante : « Mieux aurait valu pour lui de lire le « Times » chaque matin, comme l’avait fait Schopenhauer, à la recherche de la nature humaine. Il y aurait trouvé matière plus vivante[1] ». Il est bien sûr question — avec une certaine injustice derrière cette attaque gratuite — de … Lire la suite

Au commencement de la philosophie était la médecine ou Nietzsche le présocratique
Philosophie

Au commencement de la philosophie était la médecine ou Nietzsche le présocratique

Ça a débuté comme ça. Avec la philosophie. Et puis la médecine est apparue. Afin de pallier les lacunes de la philosophie, prétendument incapable de soigner et de guérir les maux des hommes, non seulement ceux de l’âme mais aussi du corps, la médecine est née. Il n’est aucunement question d’une médecine magique, mystique ou … Lire la suite

Nietzsche, Hegel et l’histoire | L’histoire au service de la vie
Nietzsche Hegel et l'histoire/Philosophie

Nietzsche, Hegel et l’histoire | L’histoire au service de la vie

A de multiples reprises, Nietzsche ne cesse d’attaquer la tradition philosophique, notamment en l’accusant de manquer de « sens historique[1] ». Le reproche est sans appel et sans véritable distinction parmi les philosophes l’ayant précédé. La philosophie hégélienne est, de ce fait, en ce qui concerne Nietzsche, l’apogée d’une incapacité de la philosophie à dire l’histoire, à … Lire la suite

Nietzsche, médecin de la philosophie
Philosophie

Nietzsche, médecin de la philosophie

La philosophie est une chose malade. D’après Nietzsche, le virus à portée épidémique lui a été inoculé dans le laboratoire philosophique de Platon. Il convient de penser une sorte de tabula rasa, mais ce dynamitage n’est pas extermination de toutes les philosophies, ni une destruction à l’aveugle. Le philosophe-médecin doit réévaluer la philosophie, diagnostiquer les … Lire la suite