Surenchérir : pourquoi le rire est-il transgressif ? #4
Philosophie

Surenchérir : pourquoi le rire est-il transgressif ? #4

Un pur rire par-delà soi : la dissémillation – Derrida et Levinas A ce point, j’aimerais dire un mot sur la définition désormais classique du rire chez Bergson. En effet, ce dernier le définit comme de la « mécanique plaquée sur du vivant. » Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien ceci que, le vivant est animé ou avivé par … Lire la suite

Surenchérir : pourquoi le rire est-il transgressif ? #3
Philosophie/Rire et transgression

Surenchérir : pourquoi le rire est-il transgressif ? #3

L’Étourdi de Molière : la science cartésienne contre l’incon-science moliéresque Si le rire donne au sujet la chance, par ses traits d’esprit, de retrouver son latin, soit sa vérité (en tant que dévoilement de soi), c’est précisément parce que le rire est toujours déjà double. Une « convulsion », comme dit Baudelaire. En sorte que ce dernier écrit … Lire la suite

Surenchérir : pourquoi le rire est-il transgressif ? #1
Philosophie/Rire et transgression

Surenchérir : pourquoi le rire est-il transgressif ? #1

« Il nous faut en même tempsrire et vivre en philosophe » (gelan ama de kai philosophein), Épicure, Sentence 41. « Je serais tenté de classer les philosophes d’après la qualité de leur rire »[1], Nietzsche, Par-delà bien et mal. « Et qui rira le mieux aujourd’hui rira le dernier. », Nietzsche, Le crépuscule des idoles. Je dois confesser un chagrin d’humour. Car j’ai … Lire la suite

Algèbre de la tragédie : « La mort (d’)Agrippine » de Cyrano de Bergerac au Festival d’Avignon Off (2018)
Théâtre

Algèbre de la tragédie : « La mort (d’)Agrippine » de Cyrano de Bergerac au Festival d’Avignon Off (2018)

Cet été, lors du Festival d’Avignon, nous avons eu l’occasion d’assister à la mise en scène par Daniel Mesguich de la tragédie La mort (d’)Agrippine de Savinien de Cyrano de Bergerac, auteur au nom plus que célèbre. Cette pièce est le lieu de manipulations politique et religieuse, sur un arrière-fond intellectuel libertaire propre au dramaturge. Pièce complexe … Lire la suite

Catharsis, hybris et hêdonè : « Je suis un pays » de Vincent Macaigne à la Filature
Philosophie/Théâtre

Catharsis, hybris et hêdonè : « Je suis un pays » de Vincent Macaigne à la Filature

« Il n’est pas contraire à la raison que je préfère la destruction du monde entier à l’égratignure de mon doigt. Il n’est pas contraire à la raison que je choisisse ma ruine totale pour empêcher le moindre déplaisir d’un Indien ou d’une personne qu’est m’est entièrement inconnue. Il est même aussi peu contraire à … Lire la suite