Entretien avec Jérôme Lèbre : « L’écriture est ce qui reste de la parole, l’immobilité est ce qui reste du mouvement »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Jérôme Lèbre : « L’écriture est ce qui reste de la parole, l’immobilité est ce qui reste du mouvement »

Jérôme Lèbre est philosophe. Normalien, il est professeur de philosophie en classes préparatoires littéraires, habilité à diriger des recherches, directeur de programme au Collège international de philosophie, membre associé du Centre de recherches en philosophie allemande et contemporaine de l’Université de Strasbourg (Crephac) et de l’Equipe de recherche sur les rationalités philosophiques et les savoirs de … Lire la suite

Entretien avec Laurent de Sutter : « L’histoire de la modernité est l’histoire de l’aboutissement d’un processus bi-millénaire de confusion entre droit et loi »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Laurent de Sutter : « L’histoire de la modernité est l’histoire de l’aboutissement d’un processus bi-millénaire de confusion entre droit et loi »

Laurent de Sutter est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussels. Il dirige la collection Perspectives critiques aux Presses universitaires de France et la collection Theory Redux chez Polity Press. Dernièrement, il a publié Poétique de la police (Rouge Profond, 2017) et Théorie du kamikaze (PUF, 2016) ou encore L’âge de l’anesthésie: La mise sous contrôle des affects (Les Liens qui Libèrent, 2017). En février … Lire la suite

Entretien avec Maurizio Ferraris : « Le manque de conscience, dans un humain, est la pire imbécillité »
Entretiens/Philosophie

Entretien avec Maurizio Ferraris : « Le manque de conscience, dans un humain, est la pire imbécillité »

Maurizio Ferraris est philosophe. Professeur de philosophie théorétique à l’Université de Turin, il dirige le Centre interuniversitaire d’ontologie théorique et appliquée (CTAO). Son oeuvre prolifique explore diverses questions d’ontologie, d’esthétique et d’herméneutique et leurs applications à la technologie. Il est aussi connu pour son amitié avec Markus Gabriel, donnant naissance à un courant de pensée qu’il appelle « nouveau réalisme ». … Lire la suite

Entretien avec Marielle Macé : « Le seul ennemi qu’il faut avoir, c’est celui qui ne voit pas le problème » (2/2)
Entretiens/Littérature/Philosophie

Entretien avec Marielle Macé : « Le seul ennemi qu’il faut avoir, c’est celui qui ne voit pas le problème » (2/2)

Pour retrouver la première partie de cet entretien avec Marielle Macé, cliquez ici. En août, Marielle Macé publiait Sidérer, considérer. Migrants en France, 2017 (Verdier). Nous avons souhaité nous entretenir avec elle. Dans la première partie de la discussion, il a été question d’une attention à réveiller, pour et vers les vies ravagées des migrants. Marielle Macé nous … Lire la suite

Philosophiae consolationis | «Le temps de la consolation», de Michael Foessel
Lectures/Philosophie

Philosophiae consolationis | «Le temps de la consolation», de Michael Foessel

« Le concept s’affaire toujours autour d’une blessure » écrivit, un jour, Jacques Derrida. C’est que le réel est tragique. Il est une plaie, mais le mouvement du concept sert à (ré)concilier, à refermer la plaie. La consolation pourrait être de ces concepts, ou du moins tel que l’établit le projet présenté dans Le temps de la consolation. Nous traversons, plus que jamais … Lire la suite

Heidegger à Jérusalem | «Banalité de Heidegger», de Jean-Luc Nancy
Lectures/Philosophie

Heidegger à Jérusalem | «Banalité de Heidegger», de Jean-Luc Nancy

Depuis un certain temps, Martin Heidegger est jugé. Jugé devant un tribunal, où les accusateurs se bousculent et les avocats s’effacent. Mais, ce n’est ni d’accusations, ni de défenses dont le père du Dasein a besoin : c’est d’une re-lecture de ses textes, sous la forme d’une mise à jour des données. Tout a été dit, … Lire la suite

Libérez Heidegger !
Pamphlet/Philosophie

Libérez Heidegger !

Scénographie. Célèbre est l’engagement de Martin Heidegger pour le régime nazi. Nombreuses furent les controverses autour de son œuvre et de son indulgence – ou plutôt son mutisme – au sortir de la guerre. Or, la publication en Allemagne des terribles Cahiers Noirs, son journal intime, a mis en lumière son antisémitisme et a fait renaître une guerre menée … Lire la suite